- Railway to Heaven ?

« C’est sur les rails qu’est notre destinée. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tod, amoureux de vivre et bien à vous !

Aller en bas 
AuteurMessage
Tod Xavier
Poète
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 19/07/2011
Localisation : Sur le dos d'un lapin

MessageSujet: Tod, amoureux de vivre et bien à vous !   Mar 19 Juil - 18:49

N O M A D E


— Le commencement
—Qui peut passer par le vôtre.

  • Identité : Tod Jean-Xavier.
  • Surnom : Teddy, Xav, le poète.
  • Âge : Vingt ans, il me semble, ou tout du moins je n'en étais pas loin lorsque je suis arrivé par ici.
  • Lieu de prédilection : La carrière. Cet espace quasi insaisissable et absolu...me ramène à ce que je suis. Un peu de rien, un peu de vous...je m'y sens moi-même plus que nul autre part.
  • Occupation : Raconter des histoires -pas mentir, inventer!-, regarder le ciel, épier ceux que je croise, me perdre, me retrouver dans un regard...de concret, hélas, rien de bon, je prends ce qui arrive sur le moment.


— Et sinon, de quoi t’as l’air ?
—D'un triste cœur

  • A l’intérieur ?
    Dans mon petit être d'adulte en devenir, ça déborde : d'émotions, de couleur, d'envies, d'espoirs, de ce qu'on ne dit pas, de rêves et de regrets. Je suis un sentimental dans l'âme, on l'aura compris, jusque dans le trop et le surjoué. Je suis assez excessif dans ma manière d'aborder les choses et de les ressentir. Je suis entier, vous comprenez, je me laisse atteindre par tout et pleure comme rit de beaucoup. C'est un fardeau comme une chance : on se joue de moi et je vis cet univers avec bien moins de difficultés que les autres.
    Les gens disent que ce monde n'est rien : je vous dirai qu'il est tout. Tout pour moi, bien sûr, car peu comprirent mes motivations à aimer ces terres vides de sens et de vie. Du moins, non : personne ne comprit. Mais les poètes sont bien les seuls à trouver de la magie jusque dans les habitats de pierre, n'est-il pas vrai ? Ici, je me sens passeur, comme ce personnage désemparé et fantasque au cœur qu'avait créé Tarkovski, je sens les battements de l'herbe nue et je chante avec la pluie sur ce rien qui charme. Je veux guider les hommes afin qu'ils se trouvent : ou bien seulement je veux voyager et faire partager aux autres mes idéaux. Je suis très communicatif.
    Les autres portent pourtant sur moi un regard tout autre : fou, simplet, rêveur et tête-en-l'air. Je les amuse plus qu'ils ne me prennent au sérieux : mais j'ai pitié d'eux, vous savez, car il est bien triste d'ignorer si belles merveilles alors qu'elles se trouvent juste sous vos yeux. Je suis, au fond, bien mesquin de les laisser dans leur ignorance et leurs craintes. Mais je ne suis pas un surhomme non plus : je vis avant tout pour moi-même.


— Et avant, tu faisais quoi ?
—Je vivais mal

  • Qu’est-ce qui vous a poussé à fuir le reste des clans ?
    Je voulais entrer en intime résonance avec les terres, les mystères et les trésors de ce monde de non-sens-à-vos-cœurs, me perdre une nouvelle fois, infiniment plus encore, pour écouter ce que l'être qui danse sous ce monde avait à me conter : aucun de mes amis ne voulurent me suivre, me croire ou me dire au revoir. Le choix fut vite fait.

  • Et ta vie, à quoi elle ressemblait, jusque là ?
    Je suis né d'une mère aimante et dévouée, un beau jour d'automne, accueilli avec joie et amour. Par ma mère. Mon père était, semble-t-il, déjà parti : les devoirs familiaux en ennuient beaucoup, il faut croire. Pourtant, je n'ai manqué de rien : être élevé par un seul parent ne vous cause aucun tord si ledit parent sait être sévère, aimant et responsable. Ma mère était tout à la fois, bien qu'elle me cédait certaines fois trop de choses : mais les enfants uniques, vous savez ce que c'est...du moins, les on-dit ont du joliment vous renseigner -ce n'est pas toujours ce qu'on croit qui est vrai.
    J'ai donc été élevé sainement. Malheureusement pour moi, épris de ma mère et du cocon de tendresse qui nous enveloppait, j'ai vu mes frêles sentiments voler en éclats quand un beau-père vient rompre mon équilibre familial. Sur le moment, je ne pensais pas au bonheur qu'il pouvait apporter à ma mère, je ne pensais qu'au mal et à ce que cet homme allait m'enlever. Du haut de mes seize ans, je goûtais à l'amertume de la colère sourde et palpable : un délice infernal.
    Pris de rancune pour le monde entier, je suis assez mal tourné : mais, comprenez bien, quand on vous enlève votre seul point d'accroche au monde social, il y a de quoi perdre ses repères. Cela a quand même eu le mérite de me pousser à me faire des amis -des pas biens et des groovy- et à me (re)découvrir : tous les soirs, je naviguais entre pavés et alcool, bouches et culs pêle-mêle, poésie, jazz et dépravation. Je perdais pied avec la réalité et, hélas, j'adorais cela !
    Je virais poète mauvais genre, gay et tourmenté, plus menti que tourné. Bref : je me tissais un nouvel équilibre, plus instable et malsain, composé d'un rejet continuel de l'être -être roux, homosexuel et romantique vous retire toute crédibilité dans l'ancien monde- et d'un besoin de chercher le beau là où il n'y en a pas -imaginez-vous écrire un poème sur un homme endormi dans son vomi, c'est assez...inhabituel.
    Mais le pire n'était pas là puisque je me voyais heureux perdu ici-bas : j'ai rencontré un regard, un soir, et je me suis retrouvé perdu jusque dans l'âme. Une magnifique jeune femme, Danielle, blonde et exquise, un délice spirituel et une bonté de corps sans pareil. Je lui écrivis mes plus beaux vers -Ma merveille !-, chantai les astres et conquis des milliers de cœurs. Je retrouvais la figure maternelle qu'il me manquait depuis ma mère et, bien qu'inconsciemment, j'aspirais à retrouver une paix de vivre en fondant une famille avec elle, jusqu'à ma mort et la sienne, et l'accomplissement du plus bel amour.
    Mais pour me retrouver ici, Nulle part ou ailleurs...il fallut bien que je me perde jusqu'à l'oubli de moi-même : elle m'a rendu fou d'elle jusqu'à l'usure, je respirais pour sentir son parfum et ne regardait le monde pour ne voir qu'elle. Alors, un soir que je me languissais encore, nourrissant ce rêve de bonheur insipide, elle m'avoua l'entourloupe : mes poèmes l'avaient ravie, mes petits amours aussi, mais tout était fini. Elle avait trouvé romance ailleurs.
    Quand je me suis réveillé après cette nuit-là, j'étais ici.
    Au premier abord, bien sûr, j'ai accouru vers les sédentaires, cherchant des réponses à mes interrogations -qu'étais ce monde ? Pourquoi mon cœur était-il apaisé alors que, hier encore, on l'avait détruit ? Étais-je toujours moi-même ? Je connus quelque temps les gares, les gens tristes, un peu maussades ou à peine heureux, aux allures quasi fantomatiques...je me suis fait quelques amis énoncés ci-dessus : Ben, elle, lui et vous. Excusez-moi de du manque de détails, j'oublie peu à peu leurs prénoms et leurs vies.
    Une fois qu'on parlait encore du rien qui planait dans ce monde, je leur demandais pourquoi nous, avec nos âmes jeunes et nos beaux sentiments, nous ne pourrions pas aimer ces terres et les faire revivre dans nos regards. Amusés par l'image, ils se sont méchamment fichus de moi : plusieurs fois, je réitérais la question, à chaque fois, on riait de moi.
    Lassé d'échapper à mon goût du voyage pour ces amis qui n'en étaient plus tant, je leur ai dit vouloir m'évader : être nomade. Ils ont encore ri et je suis parti.
    Jamais plus je ne les revis.
    Je voyage depuis lors sur ces terres vierges de tout mauvais sens et je me compose des rêves : je vis en vers et me nourris de tout : de micro-chiens comme de grandes-fourmis, je prends ce qui s'offre à moi. Mes indispensables de survie se résument à une boîte d'allumette, un sac de couchage en osier que j'avais tissé avec mes compères sédentaires et un carnet où je note quelques fois des choses qui me touchent plus qu'à l’accoutumé : puis je récite mes rêves au château dans le ciel, à la Lune et aux mirages, et je me perds encore parce que je suis heureux, au final, d'avoir été arraché au monde traître pour renaître ici.


 
V O U S -Tutoyez-moi, enfin !


  • Pseudo : stc019, un matricule risible pour certains, une marque de robinet pour d'autres.
  • Âge : Celui qu'on me donnera.
  • Depuis quand faites-vous du rp ? J'en ai fait quelques années. Puis j'ai arrêté par manque de temps et pour me porter sur l'écriture de fanfiction. J'espère que mon style ne fera pas fuir les initiés...
  • Disponibilité : En temps de vacances ? Largement disponible.
  • Avez-vous lu le règlement ? Poulpy violet, bravo petit.


Dernière édition par Tod Xavier le Ven 22 Juil - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://losersun.skyrock.com
Destin
Admin ●● PNJ.
avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 28/11/2010

MessageSujet: Re: Tod, amoureux de vivre et bien à vous !   Mer 20 Juil - 0:41

Jolie fiche beau roux !


Et c'est avec joie que je valide ~ Amuse toi bien sur parmi nous ♥


Dernière édition par Destin le Mer 20 Juil - 15:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://railway.forumactif.org
Steppe
Cuisinier
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: Tod, amoureux de vivre et bien à vous !   Mer 20 Juil - 12:27

Trop bien ta fiche !!! J'adore ton style ! Bienvenue parmi nous ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Solal Thorfrid
Gérante de la Monnaie
avatar

Messages : 81
Date d'inscription : 28/02/2011
Localisation : Gare du Nord

MessageSujet: Re: Tod, amoureux de vivre et bien à vous !   Mer 20 Juil - 14:14

Bienvenue chez nous ! Very Happy Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tod Xavier
Poète
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 19/07/2011
Localisation : Sur le dos d'un lapin

MessageSujet: Re: Tod, amoureux de vivre et bien à vous !   Jeu 21 Juil - 0:38

Quel bel accueil ! Merci !

Steppe, d'ailleurs, ça me rassure que tu aimes ma fiche...j'avais tellement peur de mal faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://losersun.skyrock.com
Steppe
Cuisinier
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: Tod, amoureux de vivre et bien à vous !   Jeu 21 Juil - 9:50

Mal faire ? Mais on ne peut pas mal faire ! Chacun comprend comme il le souhaite la manière de remplir sa fiche ! Very Happy Je crois qu'un rpg est fait pour laisser libre court à l'imaginaire et aider chacun à trouver son style ou a l'exercer ! Et ta fiche est déjà très personnalisée donc forcément superbe et comme j'adhère complètement à ton perso et à ton style, bah, pour moi, t'es loin d'avoir mal fait ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tod Xavier
Poète
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 19/07/2011
Localisation : Sur le dos d'un lapin

MessageSujet: Re: Tod, amoureux de vivre et bien à vous !   Ven 22 Juil - 1:03

Si tu savais comme ça me rassure...j'étais certain d'avoir rouillé du mot, puis de faire un personnage trop simple, pas assez attachant... Merci, merci, merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://losersun.skyrock.com
Steppe
Cuisinier
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: Tod, amoureux de vivre et bien à vous !   Ven 22 Juil - 12:25

Ah si, il a l'air super attachant ton perso^^ Et aucune trace de rouille sur tes mots Wink Je suis ravie de pouvoir te rassurer ainsi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tod Xavier
Poète
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 19/07/2011
Localisation : Sur le dos d'un lapin

MessageSujet: Re: Tod, amoureux de vivre et bien à vous !   Ven 22 Juil - 15:09

Tu es adorable, merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://losersun.skyrock.com
Steppe
Cuisinier
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: Tod, amoureux de vivre et bien à vous !   Ven 22 Juil - 17:39

Smile De rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
December
Vice-Capitain de l'Unknown
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 18/07/2011
Age : 25
Localisation : Ca va bientot changer, mouhahaha !

MessageSujet: Re: Tod, amoureux de vivre et bien à vous !   Ven 22 Juil - 17:46

De toute façon, tu écris comme un beau-gosse !
(Steppe, je voue un culte à ton avatar, d'où vient-il ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steppe
Cuisinier
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: Tod, amoureux de vivre et bien à vous !   Ven 22 Juil - 19:30

(XD Il vient d'un dessinateur du nom de Hiroyuki Asada que je ne connaissais absolument pas avant que je harcèle mon plus grand ami du net pour qu'il me trouve un avatar de manga stylé^^ C'est l'auteur de l'll et de Letter Bee. Quant à savoir de quel bouquin mon avatar est tiré, je me pose toujours la question après maintes recherches, donc si jamais tu trouves, je suis preneuse de l'info ! Mais il semblerait que ce soit un personnage sans histoire, dessiné dans un livre qui s'appellerait "Hiroyuki Asada Illustrations", et les dessins de ce livre sont juste splendides je trouve ! J'aimerais bien le dénicher quelque part pour y jeter un oeil histoire de rêvasser un petit peu^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
December
Vice-Capitain de l'Unknown
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 18/07/2011
Age : 25
Localisation : Ca va bientot changer, mouhahaha !

MessageSujet: Re: Tod, amoureux de vivre et bien à vous !   Ven 22 Juil - 19:35

Letter Bee ! Je comprend mieux alors d'où venait mon idée de "j'ai deja vu un truc du genre..." (:
Ce manga est fantastique, autant sur les dessins que l'histoire, enfin bref >.<
J'avais fait des recherches à un moment mais je n'avais pas trouvé grand chose de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steppe
Cuisinier
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: Tod, amoureux de vivre et bien à vous !   Ven 22 Juil - 19:54

Ah tu connais Letter Bee alors ! Je connaissais pas du tout moi, mais quand j'ai vu les dessins en cherchant mon avatar, je me suis dit qu'il fallait absolument que j'aille voir ça de plus près ! Je suis pas très manga parce que j'ai pas le temps (ni l'argent) de les lire^^ Mais les quelques fois où j'ai pu en lire, j'ai apprécié du coup, dès que j'en ai eu l'occasion, j'ai pris un Letter Bee pour voir un peu ce que ça donnait (vivent les grandes surfaces !) et j'ai juste adoré ! Bon j'ai pas fini le premier tome ( j'étais triste de devoir l'abandonner sur son étagère...) mais rien que l'univers, le contexte et les dessins, ça m'a donné de quoi rêver pendant plusieurs semaines^^
Ben apparemment, il a pas sorti grand-chose... Mais ça viendra j'espère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
December
Vice-Capitain de l'Unknown
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 18/07/2011
Age : 25
Localisation : Ca va bientot changer, mouhahaha !

MessageSujet: Re: Tod, amoureux de vivre et bien à vous !   Ven 22 Juil - 19:57

C'est vraiment fantastique Letter Bee, si tu peux le piquer à quelqu'un un jour, fais le !
En plus, si tu as déjà bien aimé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steppe
Cuisinier
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 03/06/2011
Age : 27

MessageSujet: Re: Tod, amoureux de vivre et bien à vous !   Ven 22 Juil - 19:58

Je pense que je n'y manquerai pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atze
Cobaye
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 13/01/2011
Age : 24
Localisation : Nulle Part.

MessageSujet: Re: Tod, amoureux de vivre et bien à vous !   Dim 31 Juil - 11:26

Je viens casser le HS o/
Juste pour dire que j'aime cette fiche et ton style, Tod :3 EN PLUS T'ES ROUX.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tod Xavier
Poète
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 19/07/2011
Localisation : Sur le dos d'un lapin

MessageSujet: Re: Tod, amoureux de vivre et bien à vous !   Mer 3 Aoû - 4:19

Merci, Atze ! Me voilà plus serein à l'idée de reprendre le rp. Si ma fiche convient...c'est déjà ça de bien ! (pour le roux, j'ai hésité un peu lors de la colo : puis je me suis dis que les tâches de rousseur, c'était quand même tip-top-classe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://losersun.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tod, amoureux de vivre et bien à vous !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tod, amoureux de vivre et bien à vous !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les demandes de PASTORALE c'est ICI, pas ailleurs!
» [Jeu] Connaissez vous bien votre monde ?
» Vous connaissez la blague du chinois qui manges des nems ?
» Blondes, brunes, rousses... Je vous aime toutes !
» Les films que vous avez aimés !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
- Railway to Heaven ? :: >> First station : Welcome, Stranger ~ :: - Présentations. :: Les Nomades.-
Sauter vers: